Partager : Google+ Facebook Twitter Linked in

Rapport annuel sur la rétention administrative

Travaillant ensemble depuis début 2010, les cinq associations : ASSFAM, La Cimade, Forum réfugiés, France terre d’asile et l’Ordre de Malte France, présentent ensemble chaque année un bilan de leur partage d’expérience sur la réalité de la rétention administrative des étrangers en France.

Sommaire du rapport 2018

Analyses

Une année marquée par deux réformes législatives pour enfermer davantage et réduire les droits

Des personnes enfermées malgré des attaches avec la France, un besoin de protection ou des risques manifestes en cas d'expulsion

Des pratiques d'enfermement qui génèrent des violations massives des droits

Focus sur les faits marquants de 2018

 

Centres de rétention administrative

Bordeaux, Coquelles, Guadeloupe, Guyane, Hendaye, Lille-Lesquin, Lyon-Saint-Exupéry, Marseille, Mayotte, Mesnil-Amelot, Metz-Queuleu, Nice, Nîmes, Palaiseau, Paris-Palais de Justice, Paris-Vincennes, Perpignan, Plaisir, Rennes, La Réunion, Rouen-Oissel, Sète, Strasbourg-Geispolsheim, Toulouse-Cornebarrieu

 

 

Pour consulter les éditions précédentes du Rapport annuel sur la rétention administrative, veuillez vous rapprocher du service communication de Forum réfugiés-Cosi :

communication@forumrefugies.org