Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Les conditions d'accueil au Liban : rencontre avec le centre Nassim

Sept ans après le début de la guerre en Syrie, le Liban, accueille environ 1.5 million de réfugiés soit près du quart de sa population. Il affiche le plus fort taux de réfugiés par habitant au monde. Le pays n’étant pas partie de la Convention de 1951, la protection des réfugiés apparaît comme un enjeu majeur.

Plusieurs rapports publiés par Human Rights Watch depuis le début de l’année témoignent de la situation préoccupante des réfugiés syriens. Seulement 19% des familles syriennes disposent d’un titre légal de séjour pour l’ensemble de leurs membres. Des expulsions en masse de réfugiés syriens ont été conduites en 2017 par des municipalités. Depuis avril 2018, le gouvernement libanais affiche un discours de fermeté sur le retour en Syrie des réfugiés dénoncé par le HCR.

 

Trois représentantes du Centre Nassim pour la réhabilitation des victimes de torture, basé à Beyrouth seront en visite au siège de Forum réfugiés – Cosi, du 3 au 7 septembre. La délégation libanaise travaillera avec le centre Essor de Forum réfugiés-Cosi, abordera la réinstallation au Liban et livrera ses analyses de la situation des réfugiés au Liban, au regard notamment de la position des autorités libanaises.

 

Fondé en 2007 par le Centre Libanais pour les Droits Humains (CLDH), le Centre Nassim propose une prise en charge pluridisciplinaire (sociale, médicale, psychologique et juridique) pour les victimes de torture, dont certaines sont réfugiées.L’action du Centre Nassim s’inscrit en complémentarité avec l’engagement du CLDH en faveur de la défense des droits fondamentaux des personnes vulnérables, de la lutte contre les détentions arbitraires et les disparitions forcées.

 

La visite en France du CLDH – Centre Nassim fait suite à deux missions réalisées au Liban en 2017 par le Centre Essor de Forum réfugiés – Cosi.