Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Observations électorales en République démocratique du Congo

L'association a participé à deux reprises aux opérations d'observation électorale en République démocratique du Congo.

Par sa présence sur le terrain en ces moments important de l’histoire de la RDC, elle a contribué au renforcement de la société civile locale comme acteur de la construction démocratique.

Observation électorale 2006

La République démocratique du Congo (ex-Zaïre) a connu la plus vaste opération électorale jamais organisée par les Nations Unies en 2005-2006, après deux conflits ayant causé la mort de plus de trois millions de ses habitants.

 

Les ONG membres du réseau Europe Afrique Centrale (EurAC), dont le Cosi, ont répondu à la demande du Cadre de Concertation pour les élections en RD Congo pour participer à l’observation du scrutin et du dépouillement dans les 50.000 bureaux de vote.

 

Le Cosi a conduit une délégation de 15 observateurs lyonnais : membres du Barreau de Lyon, du Diocèse de Lyon et de la Cimade, lors du référendum constitutionnel et des élections.

 

 

Observation électorale 2011

Le 28 novembre 2011, la République démocratique du Congo a organisé son deuxième cycle d’élections présidentielle et législative. Les acteurs de la société civile française œuvrant en République démocratique du Congo ont renouvelé leur engagement aux côtés de leurs homologues de la société civile congolaise en dépêchant une mission d’observation électorale. Cette mission s’est déroulée du 21 novembre au 2 décembre 2011.

 

Composée de 16 personnes venant du monde associatif (Forum réfugiés-Cosi, Secours catholique, CCFD-Terre Solidaire) la délégation de la société civile française, unie au sein du Réseau France Afrique Centrale (RéFAC) a intégré une délégation de la société civile européenne coordonnée par le Réseau des ONG européennes pour le plaidoyer sur l’Afrique Centrale (EurAC). La formation et le déploiement des observateurs ont été organisés en étroite collaboration avec la plate-forme de la société civile congolaise, Agir pour les Élections transparentes et Apaisées (AETA).

 

Les membres de la mission ont dénoncé les nombreuses irrégularités et violences qui ont entaché ce processus électoral.