Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Programme Andatu

Principe : accès simultané aux droits au séjour, au logement, à la formation et à l’emploi

Le programme Andatu ("Pour toi" en romani) est un expérience pilote qui vise à faciliter l’intégration de familles de nationalité roumaine appartenant à la communauté Rom, dans le cadre d’un dispositif dérogatoire au droit commun.

Le projet a été mis en place à l’automne 2011, suite à la décision du préfet de la région Rhône-Alpes, de régulariser une vingtaine de familles roumaines membres de la communauté Rom provisoirement mises à l’abri sur deux sites distincts de l’agglomération lyonnaise. Dans un premier temps, des cartes de séjour de trois mois leur ont été délivrées. Forum réfugiés-Cosi a été sollicité pour mettre en place une expérience pilote en faveur de l’intégration de ces ressortissants roumains, en prévision de 2014, date à laquelle prendra fin le régime transitoire applicable aux ressortissants bulgares et roumains.

 

Le programme Andatu est conçu à partir de l’expérience de Forum réfugiés-Cosi en matière d’intégration des réfugiés statutaires qui a permis de formuler un principe simple dans le cadre d’une démarche intégrée : les personnes doivent avoir simultanément accès au logement , à la formation et à l’ emploi pour pouvoir s’intégrer durablement.

 

Une mobilisation des bailleurs sociaux a permis de loger les bénéficiaires du programme. La préfecture a délivrée des autorisations de travail. Enfin, le président du conseil général a décidé d’accorder le RSA aux bénéficiaires du programme. En tant qu’allocataires, ces derniers pouvaient ainsi bénéficier d’une couverture santé complète et prétendre à l'aide personnalisée au logement (APL).

 

Des parcours différenciés, qui articulent formation linguistique, formation professionnelle, accès à l’emploi et entrée dans le logement sont mis en place en tenant compte de l’évolution des situations personnelles.

 

Le programme part également d’un postulat d’égalité de traitement des femmes et des hommes, qui va parfois à l’encontre de la distribution traditionnelle des rôles au sein du ménage, en même temps qu’elle permet l’autonomie des femmes seules chefs de ménage.

 

Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020