Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Emploi et formation

Contexte

Les réfugiés sont confrontés à certaines difficultés lorsqu’ils débutent leur parcours d’insertion : maîtrise partielle de la langue française, représentations erronées du marché du travail, absence d’expérience professionnelle, faible réseau relationnel ou encore manque de connaissance des techniques de recherche d’emploi. S’ajoute à cela un environnement qui ne leur est guère favorable avec en particulier un défaut de reconnaissance des qualifications étrangères en France et les discriminations dont ils peuvent être victimes.

 

Pourtant, beaucoup de professionnels et d’employeurs s’accordent à reconnaître la volonté des réfugiés et leur forte mobilisation autour de leurs démarches d’insertion professionnelle. Les résultats témoignent d’ailleurs d’une capacité à accéder assez rapidement à l’emploi, quitte à accepter une déqualification.

 

Principes et actions

Un fonctionnement partenarial pour une bonne utilisation du droit commun

 

Pour optimiser l’insertion et l’intégration des bénéficiaires du programme Accelair, il est primordial de créer des passerelles avec le droit commun. Ainsi, les partenariats avec les services publics de l’emploi, les organismes de formation pour adultes et les entreprises sont parties intégrantes de la méthode.

 

Quelques actions menées en direction des partenaires :

 

 

 

L’insertion des réfugiés statutaires requiert parfois des actions spécifiques afin de combler les manques du droit commun. Accelair y participe en développant des programmes adaptés.

 

Quelques exemples d’actions spécifiques :

 

 

 

Un accompagnement renforcé et spécialisé

Pour faire face aux difficultés rencontrées par les réfugiés, Accelair propose un suivi renforcé et personnalisé. Les réfugiés sont accompagnés par des référents expérimentés, connaisseurs du monde du travail et spécialistes des questions relatives à l’accès à l’emploi et à la formation des réfugiés statutaires.

 

Cet accompagnement est mis en œuvre par le service Insertion de Forum réfugiés-Cosi dans le Rhône, et par l’association ALFA 3A  dans l’Ain.

 

Quelques actions menées en direction des réfugiés :

 

 

 

Pour les personnes en capacité de travailler, la sortie du programme Accelair est envisagée lorsqu’elles accèdent à un emploi à temps plein d’au moins 6 mois, ou à une formation qualifiante.

 

Pour en savoir plus sur la méthode concernant l'emploi et la formation en vidéo