Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Logement

Contexte

La plupart des réfugiés perçoivent de faibles revenus, ce qui complique leur accès au logement dans le parc locatif privé. Le programme Accelair s’est donc tourné vers les bailleurs sociaux afin de capter une offre de logement adaptée aux besoins et aux ressources des réfugiés accompagnés.

 

Principes et actions

Un partenariat conventionnel

Dès 2003, le programme Accelair a signé avec les bailleurs sociaux du Rhône un accord collectif départemental d’attribution. Redéfini tous les deux ans, celui-ci prévoit que les bailleurs fournissent un certain nombre de logements par an dédiés aux réfugiés. De son côté, le programme Accelair s’engage à accompagner ces derniers pour qu’ils accèdent au logement et s’y maintiennent.

 

Cette convention est mise en œuvre à travers deux groupes de travail :

 

 

En plus de cette convention, l’équipe de coordination Accelair organise des actions de sensibilisation auprès des bailleurs pour une meilleure connaissance du public réfugié.

 

Un accompagnement renforcé et spécialisé

Le programme Accelair propose, via le service Insertion , un accompagnement renforcé et personnalisé afin de permettre aux réfugiés de s’inscrire dans un véritable projet d’intégration par le logement. Pour certaines familles, des mesures ASLL (accompagnement social lié au logement) sont mises en place, pour une durée de 6 à 18 mois.

 

Ce suivi individualisé comprend un soutien dans les démarches administratives liées à la recherche et à l’entrée en logement, une aide à la gestion de budget, un accompagnement dans les relations avec les partenaires sociaux de secteur (Maison du Rhône, CCAS, etc.), des visites à domicile régulières, etc.

 

La sortie du programme peut être envisagée dans les 6 à 18 mois suivant l’installation en logement autonome.

 

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du programme sur l'aspect logement