Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Rapports d'activité et comptes

Le rapport d'activité présente les actions de l'association sur l'année écoulée ainsi que sa situation financière.

Crise européenne des réfugiés, réforme de l’asile : 2015, année de tous les défis

 

L’année 2015 a été marquée par un nombre de réfugiés jamais atteint dans le monde depuis 1945. Au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie, sur le continent européen même, guerres, dictatures et défaillances des États ont jeté sur les routes et au péril de la mer femmes, hommes, enfants, contraints de fuir leur pays pour trouver refuge.

 

Les pays de l’Union européenne ont ainsi enregistré 1,2 millions de demandes d’asile. Tandis que l’UE mettait en place des programmes de relocalisation et de réinstallation, ses États membres apportaient des réponses allant de l’accueil inconditionnel au refus de toute démarche solidaire concertée, tandis que les opinions publiques étaient traversées par une générosité avoisinant avec la peur et le rejet.

 

En France, 2015 a vu la demande d’asile atteindre son plus haut niveau depuis la création de l’Offi ce français de protection des réfugiés et apatrides en 1952, bien que notre pays soit nettement moins sollicité que plusieurs de ses voisins. Cela n’a pas empêché nombre d’acteurs d’en rajouter sur la « crise des migrants », à la faveur d’une dérive sémantique qui désigne du terme migrant les personnes en quête d’un refuge, comme si leur était déniée par avance cette condition de réfugié, et avec elle notre obligation de les accueillir. Dans ce grand vacarme, Forum réfugiés-Cosi a plaidé sans cesse pour que l’Europe, ses États membres et la France soient à la hauteur de la situation.

 

Symptôme des apories du système d’asile européen, la crise du Calaisis a donné lieu à bien des atermoiements avant que ne soient mis en place des moyens logistiques préservant la dignité des personnes. Forum réfugiés-Cosi a pris part à l’accueil d’une centaine de demandeurs d’asile et de migrants acheminés depuis Calais, en veillant à la qualité de l’accompagnement dans les lieux d’hébergement. Quant aux personnes abusivement placées en rétention dans le seul but de les éloigner du Calaisis, elles ont pu faire valoir leurs droits grâce aux conseils des équipes de l’association présentes en centre de rétention administrative.

 

L’année 2015 restera également comme celle de la promulgation de la loi sur l’asile et de l’entrée en vigueur d’une réforme nécessaire, dans des conditions souvent délicates pour les demandeurs d’asile. L’année 2016 devrait voir s’atténuer les difficultés inhérentes à la mise en place du nouveau système.

 

Du côté des conditions d’hébergement, 2015 a vu le lancement du « Plan migrants » et les campagnes d’ouvertures de places. Forum réfugiés-Cosi a conduit les projets initiés en 2014 (avec un nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile en Corrèze), renforcé les dispositifs existants et préparé l’ouverture de nouveaux sites. En toute fi n d’année, les efforts ont porté sur la prise en charge, dès janvier 2016, de la plateforme d’accueil de Marseille, qui rejoint celles que gère notre association à Lyon, Nice et Clermont-Ferrand.

 

Tandis que le centre de santé mentale Essor poursuivait sa mission dans un contexte qui fait de l’identification précoce des vulnérabilités un des points saillants de la nouvelle loi, les équipes en charge de l’insertion faisaient face au doublement, en l’espace de trois ans, du nombre de réfugiés accompagnés par le programme Accelair, avec près de 300 entrées en logement en 2015 dans le seul département du Rhône. Quant au programme Andatu ouvert en 2012 pour favoriser l’insertion dans l’agglomération lyonnaise d’une centaine de familles roumaines Rom, il s’est achevé fi n 2015 avec le sentiment du devoir accompli.

 

En dehors de la métropole, les liens avec notre partenaire Solidarité Mayotte, qui fêtait ses dix ans en 2015, se sont encore renforcés. Au niveau international, l’octroi à Forum réfugiés-Cosi du statut de membre consultatif auprès de l’ECOSOC au sein des Nations unies fait écho à l’adhésion, au niveau régional cette fois, au GIP Resacoop dédié à la coopération internationale. Enfin, l’accord de financement de l’Agence française de développement et d’autres fi nanceurs, acté en 2015, permettra de reprendre en 2016 l’appui aux projets
d’accès à la justice des victimes de violence sexuelle en République démocratique du Congo.

 

C’est donc une année riche en initiatives et en projets qui se termine, dans un environnement financier qui reste encore à consolider. Le Conseil d’administration de Forum réfugiés-Cosi et son Bureau, en lien étroit avec la direction, veillent à ce que le développement des activités se poursuive dans un cadre maîtrisé, avec la rigueur de gestion et les adaptations nécessaires. La signature, en janvier 2016 avec le préfet de Région Auvergne Rhône-Alpes, d’un Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens, devrait y aider largement.

 

Toutes ces actions menées à bien dans la régularité du quotidien comme dans les à-coups de l’urgence ou à travers ce que la réforme de l’asile bouscule de pratiques établies, sont le résultat de l’engagement et des savoir-faire des femmes et des hommes, salariés mais aussi bénévoles de l’association. Qu’ils soient tous chaleureusement remerciés pour ce qu’ils mettent en œuvre chaque jour, et qui fait de Forum réfugiés-Cosi un acteur dont la « marque de fabrique » reste l’articulation du plaidoyer et d’un agir professionnel de terrain au service des personnes accompagnées.