Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

3500 personnes présentes à La nuit d'après dimanche 31 juillet à Fourvière

Le 31 juillet à Lyon, à l’occasion du 60° anniversaire de la Convention de Genève pour les réfugiés, Forum réfugiés a réuni 3 500 personnes au théâtre romain de Fourvière pour La nuit d’après, une soirée de fête et d’alerte pour rappeler à l’opinion la nécessité de protéger sans relâche les réfugiés.

Dans une ambiance à la fois festive et attentive, artistes, personnalités et réfugié(e)s se sont succédé pour composer une soirée associant émotion musicale, enthousiasme et prise de conscience.

 

Du côté des artistes, tous présents pour soutenir le droit d’asile, la diversité musicale était de mise. Karimouche a ouvert la soirée avec ses chansons pétillantes, suivie du chanteur kabyle Idir et de son hymne « A Vava Inouva » dédié à l’exil, de la chanteuse malienne Rokia Traoré, accompagnée par la danseuse sur fil Fanny Vrinat. HK & les Saltimbanks ont ensuite déclenché une pluie d’applaudissements et de coussins des Nuits de Fourvière grâce à leur chanson phare « On lâche rien ». Sanseverino a pris le relais avec son swing, suivi de la bossa-nova du brésilien Marcio Faraco. Les Têtes Raides ont clôturé cette soirée sous les applaudissements du public avec leurs textes à la fois acérés et poétiques, de « Gino » à « Expulsez-moi ».

 

Les intervenants se sont attachés à rappeler la nécessité de défendre le droit d’asile. Philippe Leclerc, Délégué en France du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), a ainsi déclaré que la Convention reste « l’instrument le plus important pour la protection des réfugiés ». Les concerts ont également été ponctués par les prises de parole de Jean-François Ploquin - Directeur général de Forum réfugiés, de son prédécesseur Olivier Brachet, de Patrick Peugeot - Président national de la Cimade, de Thierry Bonnet - représentant du Barreau de Lyon, de Farida Boudaoud - Vice-présidente à la culture et à la lutte contre les discriminations au Conseil Régional Rhône-Alpes, de Georges Képénékian - Adjoint au Maire de Lyon à la culture et aux droits des citoyens, et de Dominique Delorme - Directeur des Nuits de Fourvière.

 

Alternant avec les intervenants, cinq réfugié(e)s ont témoigné des périls qui les ont conduits à chercher refuge en France, du choc parfois brutal de l’arrivée et de leurs trajectoires d’intégration.

 

A l’ouverture du spectacle, la Fanfare des pavés avait accueilli les marcheurs et cyclistes partis symboliquement le 28 juillet du parvis du siège du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés à Genève pour rallier Lyon. Le site a également accueilli les saynètes de la Compagnie Sisma dans lesquelles jouaient des demandeurs d’asile, et l’exposition de photographies de François Diot, nées d’un atelier « Théâtre poétique avec la nature » avec des demandeurs d’asile, et projetées ensuite sur scène.

 

La réussite de cette soirée résulte de la conjonction d’un site remarquable, de l’appui sans faille des Nuits de Fourvière, de l’engagement généreux des artistes, des intervenants, des bénévoles et de l’appui financier des bailleurs publics et privés*.

Forum réfugiés remercie tous ceux et celles qui ont concouru à cette réussite.

 

A l’occasion de cette soirée, Forum réfugiés publie « La vie d’après », un recueil de 60 brefs témoignages de demandeurs d’asile et de réfugiés, ainsi que de salariés et bénévoles qui les accompagnent. L’ouvrage est disponible à partir de 2 €.

Quelques une des retombées :

Le Monde

Le Parisien

Libération

La Croix

Le Progrès

Radio Pluriel

Lyon 1ière

Sur le site internet du HCR

France 3

Un aperçu de l'ambiance des concerts avec "Gino" par Têtes raides :

(Captation : littlebrozze)

 

Photos et vidéo à venir.

* UNHCR, Fonds européen pour les réfugiés, Service de l’asile du ministère de l’Intérieur / Préfecture du Rhône, Conseil régional Rhône-Alpes, Conseil général du Rhône, Ville de Lyon / Grand Lyon, Ville de Vénissieux, Barreau de Lyon, Fondation Un monde par tous, Caisse d’épargne, Sacem, GL Events, Les Nuits de Fourvière, Collège Hôtel, 491, Le Petit Bulletin.