Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Conférence sur la Syrie à Lyon

Lundi 30 mars 2015 s’est tenue au Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) / Rhône-Alpes, une conférence-débat sur le thème : « crise syrienne : un désastre humanitaire », grâce à un partenariat avec Forum réfugiés-Cosi, l’Université Lyon 2 et l’ONG humanitaire Première urgence – Aide médicale internationale (PU-AMI). La conférence a été suivie du vernissage de l’exposition  « Exils syriens » du photographe Edouard ELIAS, qui avait déjà été présentée au CNAM à Paris.

Après l’introduction d’Olivier MARION, directeur du CNAM Rhône-Alpes, qui a rappelé l’attachement du Conservatoire et de son fondateur à la défense de droits de l’homme et au déploiement de la connaissance « partout et pour tous », Fabrice BALANCHE, géographe, maître de conférences à l’Université Lyon 2 et directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO), a décrit dans sa complexité, cartes à l’appui, le développement de la crise syrienne depuis 2011 au gré des jeux d’acteurs et des enjeux internes, régionaux et internationaux.

 

Roger PERSICHINO, directeur des opérations de PU-AMI, a présenté le contexte d’intervention des associations humanitaires sur place, les difficultés de financement dans le cadre multilatéral et l’ajustement des actions aux spécificités des populations assistées tant en Syrie même que dans les pays limitrophes.

 

Enfin, Jean-François PLOQUIN, directeur général de Forum réfugiés-Cosi et animateur de la conférence, a rappelé les chiffres de la demande d’asile syrienne en France et en Europe ainsi que les défis de l’intégration des réfugiés, avant d’introduire Luma, réfugiée syrienne accompagnée par l’association dans le cadre du programme Accelair.

 

Luma a résumé pour l’assistance les raisons qui l’ont contrainte à fuir sa ville et son pays en 2012, les difficultés du trajet comme celui, plus hasardeux encore, de son frère, pour arriver jusqu’en Europe ; elle a achevé son propos sur la deuxième vie qu’elle reconstruit en France : nouvelle langue, nouveau métier… Enfin, les 75 personnes présentes ont pu écouter Edouard Elias décrire sa démarche de photographe en Turquie, en Syrie puis au Liban et en Jordanie entre 2011 et 2014, en collaboration avec PU-AMI.

 

L’exposition «Exils syriens» raconte à travers 18 clichés poignants les conditions de vie éprouvantes des réfugiés syriens au Liban et en Jordanie. Elle est installée au CNAM Rhône-Alpes [4 rue Ravier, 69007 Lyon] jusqu’au 30 avril 2015, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.