Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Fin de l’opération "Mare Nostrum" et lancement de l’opération "Triton" : quelles garanties pour la protection des personnes ?

Le 22 octobre 2014, le Parlement européen a validé par un vote la composition de la nouvelle Commission européenne, qui sera présidée par le Luxembourgeois Jean-Claude Junker. Parmi les commissaires entrés en fonction le 1er novembre 2014, Dimitris Avramopoulos est en charge des Affaires intérieures et des migrations. La date de prise de fonction de cet ancien ministre grec de la Défense, qui a affirmé lors de son audition devant le Parlement qu’il était contre « l’Europe forteresse », coïncide avec le lancement de l’opération « Triton ».

Suite aux drames survenus en méditerranée en octobre 2013, où plus de 300 morts avaient été recensés lors du naufrage de deux embarcations de migrants, l’Italie avait mis en place le dispositif « Mare Nostrum ». Chaque jour en moyenne, 400 personnes ont été secourues par les navires de la marine italienne (138 000 depuis le début de l’opération) et accueillies sur le sol italien.

 

Plus de 3 000 morts ont cependant été recensés en 2014, dont environ 500 lors d’un naufrage à l’est de Tripoli début septembre. Dans une étude sur les décès de migrants en mer dans le monde publiée fin septembre 2014, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) indiquait que « l’Europe est la destination la plus dangereuse du monde pour la migration irrégulière » (22 000 morts recensés depuis l’année 2000, sur les 40 000 décès de migrants dans le monde).

 

Face à ces chiffres en forte augmentation par rapport aux années précédentes, l’Italie a lancé dès le début de l’été 2014 des appels à la solidarité européenne, assurant ne pas pouvoir assumer seule les coûts de ce dispositif de secours estimés à 10 millions d’euros par mois. En réaction, la Commission européenne a annoncé le déploiement d’une opération conjointe coordonnée par l’agence Frontex et programmée à partir du 1er novembre 2014 afin de soutenir les efforts italiens.

 

La Commission européenne a cependant précisé que cette opération, baptisée « Triton », n’avait pas pour vocation de remplacer les missions de « Mare Nostrum », au regard des différences d’objet (l’accent étant mis principalement sur la gestion des frontières), de périmètre d’action (mandat limité à une distance de 30 miles marins à partir des côtes italiennes), et de budget (2,9 millions d’euros par mois). Le 31 octobre, le ministre de l’Intérieur italien a annoncé la fin de l’opération « Mare Nostrum ».

 

Le réseau européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE) et le Haut commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR) ont exprimé la crainte d’une protection moindre assurée par « Triton ». En effet, cette opération n’aborde pas certains aspects essentiels d’une véritable politique en matière de sauvetage en mer et d’application du droit d’asile. L’Union européenne est pourtant appelée par la société civile et le HCR – qui a fait part de déplacements de population sans précédent au premier semestre 2014 – à agir d’urgence et à mettre en place des actions fortes en matière de respect des droits fondamentaux dans le domaine des migrations et de l’asile. Le Royaume-Uni a déjà indiqué qu’il ne soutiendrait pas d’éventuelles opérations de recherche et de sauvetage, au motif qu’elles encourageraient les candidats à l’immigration à tenter la traversée, illustrant la défiance de certains États à impulser une véritable solidarité européenne axée sur la protection.

 

Il est essentiel aujourd’hui d’agir pour un renforcement de la veille en matière de droits fondamentaux aux frontières extérieures et pour le développement d’un accès légal et sécurisé au territoire européen pour les personnes qui fuient les persécutions. Par ailleurs, la question du respect des droits fondamentaux aux frontières a récemment été abordée par le HCR qui a publié des lignes directrices à ce sujet, dont pourraient s’inspirer les politiques européennes.

 

Newsletter Forum réfugiésCosi n°1 - novembre 2014