Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Forum réfugiés ouvre une plateforme d'accueil à Nice

Depuis le 22 février 2011, une équipe de quatre salariés de Forum réfugiés remplit les missions de domiciliation, d’accompagnement juridique et d’orientation des demandeurs d’asile ayant sollicité la protection de la France auprès de la Préfecture des Alpes-Maritimes.

Elle le fait dans le cadre de la Plate-forme d’accueil des demandeurs d’asile (PADA) de Nice, de concert avec l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), qui assure de son côté l’instruction de la demande d’hébergement et l’ouverture des droits sociaux.

La bonne coordination entre ces missions étant essentielle pour un accès effectif à la procédure d’asile, l’OFII et Forum réfugiés travaillent en étroite collaboration, en lien avec les services de la Préfecture des Alpes-Maritimes, afin notamment que la délivrance des documents administratifs soient les meilleurs délais.

En prenant la suite de l’association qui assurait jusque-là les missions de la plate-forme, l’ALC Olivier, Forum réfugiés s’appuie sur plus de quinze ans d’expérience en matière de domiciliation des demandeurs d’asile puis d’accompagnement dans la procédure d’asile et dans l’accès à l’hébergement et aux droits sociaux.

Forum réfugiés conduira sa mission en se fondant sur son expérience d’accueil des réfugiés et de défense du droit d’asile, dans le cadre du cahier des charges des PADA et en concertation avec les acteurs institutionnels et associatifs niçois.

Forum réfugiés est actif dans la région PACA (Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône) depuis 2009 par l’intermédiaire de son action en faveur de l’insertion des réfugiés dans l’emploi et le logement (méthodologie du programme Accelair), et depuis janvier 2010 par son action d’aide à l’exercice effectif des droits des personnes retenues dans les Centres de rétention administrative (CRA) de Marseille et de Nice.

L’évolution du contexte géopolitique dans les pays de la rive Sud de la Méditerranée rappelle s’il en était besoin que la France affirme dans sa Constitution que « tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d'asile sur les territoires de la République ».