Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Inauguration du Centre provisoire d'hébergement (CPH) de réfugiés à Aurillac (Cantal)

C'est dans le cadre de la Quinzaine de l'intégration organisée du 9 au 20 octobre par la préfecture de la Région Auvergne Rhône-Alpes que s’est inscrite l’inauguration du Centre provisoire d'hébergement (CPH) ouvert par Forum réfugiés-Cosi à Aurillac.

En présence d’Isabelle SIMA, préfet du Cantal, de Pierre Mathonier, maire d'Aurillac, de Josiane Costes, sénatrice du Cantal, du président de l’association Marc Noailly et de nombreux élus et responsables d’organismes publics et privés impliqués dans l’intégration des réfugiés, une conférence sur ce thème a rassemblé une centaine de personnes dans la Maison pour tous du quartier qui accueille les bureaux du CPH. Outre Forum réfugiés-Cosi, les associations Aurore et France Terre d’Asile ont témoigné de leur action en faveur des réfugiés dans le département, avec le soutien des nombreux partenaires intervenant dans les secteurs de l’action sociale, du logement (dont les bailleurs Polygone et Logisens), de la formation et de l’emploi.

 

Les bureaux du CPH, lequel héberge 60 bénéficiaires d’une protection internationale originaires d’Asie, d’Afrique et d’Europe, ont ensuite été officiellement inaugurés par Madame le Préfet. Composé de 16 logements, le Centre a accueilli ses premiers résidents le 14 juin 2017, dans le cadre d’une campagne nationale lancée en 2016 pour la  création de 500 places de CPH destinées aux bénéficiaires d’une protection internationale.

 

Conformément à son objet, le CPH accueille prioritairement les personnes les plus vulnérables (jeunes de moins de 25 ans sans ressources, personnes isolées ou couples avec enfants sans revenus d’activité, personnes présentant un handicap physique ou psychologique).  Les six salariés de l’équipe interviennent pour assurer l’accès aux droits civiques et sociaux, l’accès aux soins et à la santé, l'accompagnement vers la formation linguistique et professionnelle et dans l’emploi, et pour préparer l’entrée dans un logement autonome.