Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Interview de Cécilia Malmström Commissaire chargée des affaires intérieures par le CERE

Le CERE publie dans son bulletin hebdomadaire une interview de Cecilia Malmström, Commissaire européenne chargée des affaires intérieures à ce sujet. Forum réfugiés vous propose ici les extrait les plus significatifs.

La solidarité entre les États membres en matière d'asile et de migration à l'échelle européenne a été mise à l'épreuve avec la terrible situation des réfugiés et des demandeurs d'asile en Grèce ainsi qu’avec le déplacement de population qui a fait suite au printemps arabe. À la suite de l'arrêt M.S.S c. Belgique et Grèce de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH), la plupart des pays européens ont cessé de renvoyer les demandeurs d'asile en Grèce dans le cadre du règlement Dublin, mais la situation des personnes bloquées dans ce pays reste dramatique, tant en termes d'accès aux procédures d'asile que des conditions d'accueil et de détention.

 

A propos de la solidarité entre Etats membres

« La solidarité est indispensable mais elle ne va pas sans responsabilité ; et certains pays ont l'impression que ceux qui rencontrent le plus de difficultés n'assument pas assez leurs responsabilités, de sorte que ces insuffisances doivent être compensées en permanence. »

 

« Pour l'instant, les États membres ne se montrent guère enclins à décharger la Grèce de ces personnes ».

 

« Nous pouvons encourager d'autres États membres à accueillir chez eux des réfugiés ayant obtenu l'asile en Grèce. Nous pouvons les inciter, accorder des financements, créer des conditions favorables, subventionner des trajets, etc. Mais nous ne pouvons les y obliger. »

 

A propos de la situation en Grèce

« La Grèce est soumise à une forte pression, mais la situation humanitaire qui y prévaut n'est pas acceptable et les Grecs doivent faire beaucoup plus. »

 

« La Grèce aurait ainsi intérêt à faire appel au personnel des ONG pour réaliser une partie de ce travail. Il y a des ONG solides dans ce pays. »

 

A propos de la stigmatisation des migrants

« Il est important de ne pas stigmatiser des groupes ou de présumer que vous êtes porteurs d'une maladie sous prétexte que vous êtes originaire d'une certaine région. »