Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

"Les voies d'accès légales et sûres complémentaires pour les réfugiés"

Forum réfugiés-Cosi organisait, jeudi 29 novembre à Bruxelles, une conférence finale sur les voies d’accès légales complémentaires pour les réfugiés.

 

Lors de la conférence, un appel à mobilisation, dont seize organisations sont signataires, a été lancé pour appeler les dirigeants européens et internationaux à prendre des mesures pour développer et faciliter l'accès des demandeurs d’asile aux voies complémentaires. Elles rappellent également que ces solutions sont pleinement intégrées dans le Pacte Mondial pour les Réfugiés, et qu'elles doivent être complémentaires et additionnelles au respect du droit d'asile sur le territoire, et aux programmes de réinstallation.

Depuis l’été 2017, Forum réfugiés-Cosi met en œuvre un projet pilote, en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), visant à développer des voies d’accès légales complémentaires pour les réfugiés présents sur le territoire nigérien vers des pays tiers. Dans le cadre de ce projet, les personnes identifiées au sein de notre permanence à Niamey et par les partenaires sur le terrain comme potentiels bénéficiaires reçoivent des informations, des conseils juridiques et un accompagnement de la part du bureau de l’association installé à Niamey.

Cette conférence a conclu une série de trois réunions dans le cadre du groupe de travail sur les voies complémentaires qui a rassemblé des associations, des universités et des think-tank d’Europe et d’Amérique du Nord. Elle a rassemblé divers acteurs – associations, universités, organisations internationales, autorités politiques nationales et européennes – pour échanger sur les enjeux et les bonnes pratiques pour élargir l’accès aux voies complémentaires pour les réfugiés. Cet événement s’est articulé autour de deux panels au cours desquels plusieurs intervenants ont pu partager leur expertise sur la question des voies complémentaires, en se basant sur leur propre expérience dans des contextes singuliers, avant de répondre aux questions des personnes assistant à la conférence, qui s’est déroulée exclusivement en anglais.
 
Après un mot d’introduction de Jean-François PLOQUIN, directeur général de Forum réfugiés-Cosi, accompagné de Ralf H.W. GRUENERT, conseiller principal auprès de l’Envoyé spécial du HCR pour la situation en Méditerranée centrale, le premier panel s’est focalisé sur la place des voies complémentaires dans les solutions durables pour les réfugiés, en s’appuyant sur le cas concret du Niger.
 
Modérée par Josephine LIEBL, cheffe du plaidoyer international au Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE), cette table ronde était composée d’Alexandra AUSSAGE, cheffe de mission du projet Niger chez Forum réfugiés-Cosi, de Jennifer MORGAN-JONES, première secrétaire à l’Ambassade du Canada à Paris, d’Aleksandar ROMANOVIC, chargé de mission auprès de la direction générale de la migration et des affaires intérieures (DG HOME) de la Commission européenne, ainsi que de Ralf H.W. GRUENERT.
Les intervenants ont notamment pu échanger sur les enjeux et la pertinence du développement des voies complémentaires dans le contexte nigérien, sur les initiatives du gouvernement canadien, pionnier en matière de parrainage privé, ou encore sur le rôle à jouer des institutions européennes concernant la réinstallation et le développement de voies complémentaires.
 
Animé par Lena DONNER, conseillère plaidoyer à l’International Rescue Committee (IRC), le second panel s’est interrogé sur comment valoriser le potentiel, la diversité et la pertinence des voies complémentaires. Il était constitué de Sabrina LE NOACH, responsable des migrations à l’EU Red Cross, de Daniele ALBANESE, coordinateur du programme de corridor humanitaire à Caritas Italie, de Martin ANDERSON, directeur des programmes internationaux à RefugePoint, de Kristine REMBACH, directrice des voies complémentaires à l’International Refugee Assistance Project, ainsi que de Peter O’SULLIVAN, responsable de la réinstallation au HCR.
Cette discussion a permis de dégager plusieurs pistes de réflexion sur la mise en place concrète de certaines voies complémentaires, telles que les corridors humanitaires, la réunification familiale ou encore la mobilité professionnelle des réfugiés, en fournissant des exemples de bonnes pratiques.
 
Un appel à mobilisation, prononcé par Cécile QUEVAL, responsable plaidoyer sur les questions européennes chez Forum réfugiés-Cosi, a conclu cette conférence.

Les institutions signataires sont, par ordre alphabétique :
Amnesty International, Bard College Berlin, la Commission Internationale Catholique pour les Migrations (ICMC), la Fédération des Eglises évangéliques en Italie (FCEI), Forum réfugiés-Cosi, Global Platform for Syrian Students, Humanité & Inclusion, The Hugo Observatory, International Refugee Assistance Project (IRAP) International Rescue Committee (IRC), Red Cross EU Office, RefugePoint, la Communauté de Sant’Egidio, Talent Beyond Boundaries, Unimed, et United World College (UWC). 

 

Lire et téléchargez notre

CALL TO ACTION (364,15 kB)