Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Portraits de réfugiés dans le quotidien La Croix

Dans le cadre de la semaine du réfugié, le quotidien La Croix soutien Forum réfugiés-Cosi en publiant une série de portraits de réfugiés rencontrés dans les services de l'association.

Retrouvez le portrait du vendredi 20 juin : Inna Melisova : le français, planche de salut La Croix

par Bénévent Tosseri

Elle a 47 ans mais vit comme si elle venait « d’en avoir 20 », dit-elle dans un éclat de rire. Voilà deux mois que cette mère de trois enfants a obtenu sa carte de résidente. Ses premiers papiers d’identité depuis son passeport frappé du marteau et de la faucille de l’ex-URSS.

Inna Melisova est née à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan. Un pays dont cette polyglotte n’a jamais parlé la langue. « Au sein de la communauté arménienne, notre langue maternelle était le russe, explique-t-elle. Et le français est ma seconde langue. »

 

Retrouvez le portrait du jeudi 19 juin : Juan Manuel Franco-Alvarez veut jouer le jeux de l’intégration La Croix

par Bénévent Tosseri

 

« Une main devant, une main derrière. » Autrement dit démuni de tout, selon un proverbe colombien. Juan Manuel Franco-Alvarez est parti sans même emporter « le maillot pour encourager la sélection à la Coupe du monde », sourit le jeune homme de 29 ans, en puisant dans un bocal rempli de « supercoco », des caramels au parfum de son enfance dénichés dans un magasin spécialisé de Lyon.

Pourtant, il n’avait a priori aucune raison de quitter sa Colombie natale. Contrairement à son père, il s’est toujours gardé de s’engager en politique. « Trop de morts autour de moi dans ma jeunesse », soupire ce fils d’un ancien conseiller municipal de Tulua, au pied de la cordillère des Andes.

 

Retrouvez le portrait du mercredi 18 juin : Maminette, une voix libre La Croix

par Bénévent Tosseri

 

Un joli camée se détache sur le gilet de Maminette. L’allure étudiée, les cheveux soigneusement noués, la jeune femme s’est préparée pour un rendez-vous dans une agence d’intérim de la banlieue lyonnaise, en réponse à une annonce offrant un poste d’assistante de direction. 

Depuis qu’elle a enfin obtenu sa carte de résidente, voilà deux mois, elle a envoyé une vingtaine de CV. « Sans travail, pas de logement. Et sans logement, je ne peux pas faire venir mon fils », expose-t-elle avec détermination.

 

Retrouvez le portrait du mardi 17 juin : Seyid Hassan, « c’était mon choix de venir en France » La Croix

par Jean-Baptiste François

 

Les gens ne veulent pas croire Seyid Hassan, quand il dit qu’il n’a que 28 ans. « On m’en donne facilement 40, la vie m’a fait vieillir prématurément », lâche-t-il en inspectant ses mains usées. Ce jeune Kurde originaire d’Amouda, ville syrienne proche de la frontière turque, propose de s’installer à même le sol, autour d’un thé à la menthe. Cet agriculteur de métier ne sait pas par où commencer pour raconter comment il s’est retrouvé ici, dans un centre d’accueil pour demandeur d’asile de Villeurbanne, en région lyonnaise, avec sa femme, Hayda, et leurs cinq enfants.

 

Retrouvez dès aujourd'hui, lundi 16 juin le premier portrait : L’audace débordante d’une militante tadjike La Croix
Portrait de Zulfiya Nizametdinova, militante associative du Tadjikistan, qui a fui son pays et obtenu protection en France.

par Jean-Baptiste François

 

Accueillie dans un centre d’hébergement du 8e arrondissement de Lyon, Zulfiya Nizametdinova, 42 ans, a créé un décor de conte de fées, dans la chambre de 10 mètres carrés qu’elle partage avec sa fille de 4 ans. Les murs cloqués ont été recouverts de papier cadeau, tandis qu’un ballon à l’effigie d’une princesse flotte au milieu de la pièce. « Eh oui, j’ai su garder mon âme d’enfant », plaisante-t-elle.