Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Programme Andatu d’insertion de ménages roms de Roumanie : premier bilan

Depuis 2012, Forum réfugiés-Cosi gère le dispositif Andatu, destiné à l’insertion de migrants européens dans le département du Rhône. Après trois années de mise en œuvre, c’est l’occasion de dresser un bilan provisoire.

Engagé en janvier 2012 à la demande du préfet du Rhône, le programme Andatu ("pour toi" en langue romani), financé par le ministère du Logement, le Fonds social européen (FSE), la Métropole de Lyon, la DIHAL et la Fondation Abbé Pierre, s’adresse essentiellement à des familles roumaines appartenant à la communauté rom – une centaine de ménages au total. 60% des bénéficiaires ont entre 25 et 35 ans ; on observe une parité hommes-femmes. Une dizaine de familles ont quitté le programme avant la fin de l’accompagnement, à leur initiative ou après en avoir été exclu pour des raisons d’ordre pénal.

 

L’accès au séjour avec autorisation de travailler ainsi qu’aux droits sociaux, de manière dérogatoire en réponse aux restrictions apportées à la libre-circulation de ces ressortissants européens jusqu’au 31 décembre 2013, a permis à ces ménages, après une phase d’hébergement à la sortie du squat ou du campement, d’entrer dans un logement social.

 

Le travail concerté des services de l’Etat (DDCS, DCII, DIRECCTE, Inspection académique), des collectivités territoriales (Conseil général du Rhône et Grand Lyon puis Métropole de Lyon, communes), des principaux bailleurs sociaux membres d’ABC-HLM, des hébergeurs (principalement Adoma et Aralis), de la Caisse d’allocations familiale, de Pôle emploi et bien sûr de Forum réfugiés-Cosi a permis la résolution des nombreuses difficultés d’ordre opérationnel.

 

L’équipe d’Andatu, composée d’éducateurs ou de travailleurs sociaux, accompagne notamment les ménages dans la maîtrise de leur budget, la bonne gestion du voisinage et le suivi des procédures administratives, mais aussi sur les questions liées à la scolarisation, l’éducation et la santé. 

 

L’entrée en logement autonome et le développement d’une plus grande autonomie sociale permettent de poser les bases d’un accompagnement à l’insertion professionnelle. Afin de garantir les meilleures conditions d’accès et au maintien dans le logement et à l’emploi, des professeurs de français langue étrangère (FLE) intégrés à l’équipe du projet ont assuré les cours. Le rôle du français est d’autant plus essentiel que 62% de la population bénéficiaire est analphabète, 32% seulement ayant été scolarisés jusqu’à l’âge de 13-14 ans et 2% ayant atteint le niveau du Bac ou l’enseignement supérieur.

 

Le projet Andatu s’appuie sur l’interdisciplinarité entre le pôle FLE, les chargés d’accompagnement social et les chargés d'insertion professionnelle, eux-mêmes en lien avec Pôle emploi et les autres acteurs. 151 adultes ont ainsi bénéficié d’un parcours d’insertion professionnelle : elles sont très impliquées dans leur parcours professionnel, même si des problèmes de santé peuvent être un frein à l’assiduité et à l’insertion. La méthode suivie a permis la signature de plus de cent contrats de travail, en grande majorité des contrats aidés (insertion par l’activité économique).

 

L’accompagnement a pris fin pour une trentaine de familles, globalement parvenues à une situation d’autonomie caractérisée par l’amélioration de leur niveau linguistique, l’accès à un premier emploi et le maintien en logement social autonome. A la fin du programme, pas moins de 90 familles auront eu accès à un logement social sur le territoire métropolitain. Pour les autres ménages, la dernière année sera centrée sur la fin de l’accompagnement au logement et à l’insertion professionnelle, l’équipe projet s’attachant à « passer la main » dans les délais prévus aux services de droit commun.

 

Newsletter Forum réfugiés-Cosi n°3- janvier 2015