Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Statistiques de l’asile en Europe en 2015 : niveau record de la demande, la France au 6ème rang européen

Le 4 mars 2016, l’Union européenne a rendu publiques, par le biais de l’office statistique Eurostat, les données sur les demandes d’asile dans les 28 Etats membres pour l’année 2015.

D’après les statistiques Eurostat , 1 255 600 primo-demandeurs d’asile ont été enregistrés dans les 28 Etats membres de l’Union européenne, ce qui équivaut à plus du double (+123%) de l’année précédente (626 710). L’évolution du nombre de primo-demandeurs d’asile entre 2014 et 2015, qui permet de mesurer l’impact sur la fluidité des systèmes d’asile et les capacités d’accueil, est particulièrement importante pour la Finlande (+822%), la Hongrie (+323%), l'Autriche (+233%), la Belgique (+178%), l'Espagne (+167%) et l'Allemagne (+155%). En France, le nombre de primo-demandeurs d’asile a augmenté de 20%.

 

La Syrie (29% du nombre total de primo-demandeurs d'asile), l’Afghanistan (14%), et l’Irak (10%) forment les trois principaux pays d’origine des primo-demandeurs en 2015. Le nombre de Syriens a été multiplié par deux en 2015 (362 800 personnes), le nombre d’Afghans a été multiplié par quatre (178 200 personnes) et le nombre d’Irakiens par sept (121 500 personnes) par rapport à l’année précédente. En France les trois principaux pays d’origine diffèrent légèrement de ceux établis à échelle de l’UE : les Soudanais sont les plus nombreux (avec plus de 5 300 primo-demandeurs), suivis par les Syriens (environ 4 600) et les Kosovars (3 800).

 

En 2015, le plus grand nombre de primo-demandeurs a été enregistré en Allemagne (441 800 personnes, soit 35% de l'ensemble des primo-demandeurs d'asile dans les États membres de l’UE). La France, avec 70 600 primo-demandeurs d’asile en 2015 se place désormais en sixième position derrière l’Allemagne, la Hongrie, la Suède, l’Autriche et l’Italie et compte 5,6% de la part totale du nombre de demandeurs dans l’UE.

 

En proportion de la population nationale, le plus fort ratio a été enregistré en Hongrie (17 699 primo-demandeurs d’asile par million d’habitants), devant la Suède (16 016), l'Autriche (9 970), la Finlande (5 876) et l'Allemagne (5 441). Avec 1 063 primo demandeurs d’asile par million d’habitants, la France se situe au 15ème rang européen (12ème en 2014), bien en deçà de la moyenne européenne (2 470).

 

Quant aux demandes d’asile enregistrées et toujours en instance, Eurostat en a compté quasiment un million (922 800) à la fin de l’année 2015, le double par rapport à 2014.

 

Enfin, en 2015, 571 715 décisions de première instance ont été prises par les autorités nationales des Etats membres, dont 292 540 décisions positives (51%). Le taux de protection est donc en augmentation par rapport à 2014 où il s’établissait à 45%. L’augmentation du nombre de demandeurs d’asile syriens, afghans et irakiens, constituant plus de 50% du nombre total de demandeurs d’asile dans l’UE en 2015, explique notamment l’augmentation du taux de protection.