Flux rss actualités
Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Une campagne pour la protection des apatrides en Europe

Le Réseau européen sur l’apatridie, constitué de 53 organisations membres dans plus de 30 pays, attire l’attention des États membres de l’Union européenne sur la précarité et les atteintes aux droits que subissent les apatrides.

Au niveau mondial, une douzaine d’États seulement ont établi une procédure de détermination du statut d’apatride et prévoient une autorisation de séjour. La lenteur de la mise en place de mécanismes efficaces d'identification et de protection des apatrides les expose dans certains États à des placements répétitifs en rétention et à des situations de grand dénuement.

 

A travers une pétition en ligne, une campagne a été lancée en mai 2014 pour demander :

 

Cette pétition, signée par 7 000 personnes et plus de 50 organisations à travers toute l’Europe, a été remise aux dirigeants européens le 14 octobre 2014 lors d’un événement soutenu par la députée européenne Jean Lambert au sein du Parlement européen à Bruxelles.

 

Un recueil de témoignages de migrants apatrides se trouvant dans onze pays européens a également été publié par le Réseau européen sur l’apatridie le 3 octobre 2014. Ce rapport Still Stateless, Still Suffering (Toujours apatride, toujours en souffrance) dévoile une réalité choquante – mais auparavant dissimulée – de personnes maintenues en détention depuis des années, qui vivent dans la misère, et cherchent désespérément à s’intégrer dans la société.

 

Ce rapport interroge le faible intérêt porté à la protection de ces personnes et émet des recommandations pour des réformes urgentes en appelant les États à mettre en œuvre des garanties adéquates et des procédures de régularisation pour les apatrides vivant en Europe. Bien que ces vingt témoignages offrent uniquement un aperçu superficiel des situations vécues par les quelques 600 000 apatrides vivant en Europe, ils fournissent des preuves convaincantes appelant les gouvernements européens à agir maintenant.

 

Initialement fondé en 2012, le Réseau européen sur l’apatridie a acquis sa propre identité légale en tant qu’organisation caritative  le 1er septembre 2014.  Basé à Londres, c’est un centre de coordination et d’expertise pour les organisations à travers l'Europe qui sont en contact avec des apatrides.

 

Newsletter Forum réfugiés-Cosi n°1 - novembre 2014