Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

"Variations citoyennes" au théâtre de la Croix-Rousse : des réfugiés en représentation

Mardi 31 mai et mercredi 1er juin, neuf réfugiés accompagnés dans le cadre du programme Accelair ont présenté leur « Variation citoyenne » au théâtre de la Croix Rousse après deux mois de travail en français langue étrangère et en théâtre.

Les 31 mai et 1er juin, dans le cadre du projet « Variations citoyennes » porté par le théâtre de la  Croix Rousse, neuf réfugiés accompagnés par le programme Accelair ont choisi de mettre en scène l’article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites ».

L’objectif pour ces Albanais, Afghans, Kosovars et Syriens était de participer à un projet collectif afin de développer des savoir-faire linguistiques et prendre confiance en eux. Le thème du spectacle faisait particulièrement écho à pour ces quatre hommes et cinq femmes. Leur protection internationale leur a été attribué au regard de la convention de Genève de 1951 qui découle directement de la DUDH de 1948.

Après 40 heures de cours de français et 20 heures de pratiques théâtrales effectuées en alternance, les voilà sur scène.

Un bilan sera réalisé la semaine prochaine mais il ressort déjà qu’ils ont une meilleure conscience de leur corps,  de leur voix, le regard plus posé. Autant de nouveaux atouts pour trouver un emploi.