Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Centres de rétention : Forum réfugiés-Cosi assure auprès des étrangers un accompagnement à la hauteur des exigences de la mission

Dans un communiqué de presse publié le 16 avril 2014, La Cimade justifie son désengagement de la mission qu’elle assumait jusqu’à présent dans les Centres de rétention administrative de Nîmes, Sète et Perpignan en déclarant qu’ « elle a fait le choix de se retirer des centres du Languedoc-Roussillon plutôt que de […] participer à l’aggravation du traitement réservé aux personnes enfermées dans ces centres » (sic).

S’il n’appartient pas à Forum réfugiés-Cosi de commenter les raisons qui ont pu pousser La Cimade a refuser dans cette région une « dégradation continue des conditions d’intervention » « remettant peu à peu en question » « la nature même de cette mission » (sic), l’association rappelle qu’elle poursuit dans ces centres la mission d’accompagnement des étrangers retenus avec le même niveau d’exigence que celui qui prévaut dans les centres de Lyon, Marseille et Nice où elle intervient depuis 2010 [ Lire le communiqué de presse du 4 avril 2014 ].

 

Les moyens déployés permettent ainsi, à l’intérieur des centres, de veiller au respect des droits des personnes (conditions de rétention, exercice de leurs droits), et à l’extérieur, de contribuer à leur bonne défense, notamment par la collaboration avec les barreaux.

 

A Sète comme à Perpignan et à Nîmes, les équipes de Forum réfugiés-Cosi assurent une présence six jours sur sept, sept heures par jour (cinq le samedi), soit une couverture hebdomadaire plus de deux fois supérieure aux exigences du marché.

 

Contrairement à la pratique antérieure, une présence effective est assurée les samedis et les jours fériés accolés à un dimanche, afin d’éviter que les personnes retenues se trouvent privées d’accompagnement pendant plus de 24h, compte tenu des délais de recours susceptibles d’être engagés.

 

Depuis plus de 30 ans, Forum réfugiés-Cosi accomplit ses missions au service des demandeurs d’asile, réfugiés, migrants, retenus, avec un souci de qualité et d’efficacité porté par son Conseil d’administration et mis en œuvre par ses salariés et bénévoles.