Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Extension du Centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) de Montmarault (Allier)

En 2009, le ministère en charge de l’asile a lancé un appel d’offres pour ouvrir 1.000 places supplémentaires de CADA dans le dispositif national d’accueil des demandeurs d’asile et porter ainsi la capacité de celui-ci à 21.400 places. Forum réfugiés avait alors vu valider son offre d’ouvrir 60 places dans le département de l’Allier et 80 places dans celui des Alpes-Maritimes.

Le CADA de Montmarault (60 places) a été créé le 3 juillet 2010. Dans le même temps, la fin de non-recevoir émise par les municipalités approchées dans les Alpes-Maritimes a conduit à renoncer à y ouvrir les capacités prévues. Leur remise à disposition au niveau national a suscité l’intérêt du Préfet de l’Auvergne pour accroître les capacités régionales au service des besoins locaux et nationaux, en portant la capacité du CADA de Montmarault à 70 places et en ouvrant 70 autres places dans le département voisin.

 

Après une étude de faisabilité, la commune de Saint-Eloy-les-Mines a été retenue pour sa proximité avec Montmarault dans la région des Combrailles, la disponibilité des logements sociaux mais aussi le soutien de la Municipalité, ainsi que l‘explique Madame le Maire, Marie-Thérèse Sikora :

 

« Saint-Eloy-les-Mines a toujours été une terre d’accueil, et les Eloysiens réserveront, j’en suis sûr, le meilleur accueil possible à ces personnes qui ont vécu des choses dramatiques. Les expériences passées du CADA font apparaître que ces demandeurs de droit d’asile font d’énormes efforts d’intégration dans le respect de nos valeurs et de notre culture, et nous nous emploierons à les y aider. Je rappelle pour tous que tout droit exige des devoirs et que l’un ne va pas sans l’autre. »

 

Selon la Convention de Genève, « un réfugié est une personne qui, craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe social ou de ses opinions politiques […] ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de son pays. »

 

Originaires principalement d’Albanie, de Géorgie, du Kosovo, de Russie, de RDCongo, du Rwanda, de Chine, de Djibouti, d’Algérie, du Nigéria et d’Arménie, les 80 demandeurs d’asile arriveront courant mai et juin. La plupart sont des familles avec enfants, ce qui facilite l’intégration dans la société locale.

 

L’intervention de l’équipe de Forum réfugiés s’effectue dans la continuité de l’action de l’association depuis sa création en 1982 : les personnes hébergées bénéficieront d’un accompagnement juridique, social et sanitaire, et les enfants de la scolarité.

 

Une réunion d’information publique sera organisée en septembre avec le concours de la municipalité éloysienne.