Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us
Flux rss actualités

Conférence Femmes en exil organisée par SAMDARRA-ORSPERE à Grenoble

Le réseau ORSPERE-SAMDARRA propose le 6 octobre 2016 une journée d'étude sur les vulnérabilités, le soin et l'accompagnement spécifique des femmes exilées. Des membres de l'équipe du centre de santé Essor interviendront lors de cette journée sur la question des femmes victimes de violences sexuelles en situation de conflits armés.

Alors que de plus en plus de femmes seules, avec ou sans enfants, migrent, l’Orspere-Samdarra a souhaité organiser une journée d’étude sur les vulnérabilités, le soin et l’accompagnement spécifiques des femmes exilées. Les rapports de genre peuvent être les raisons d’un départ forcé et marquer aussi les conditions de voyage. Les femmes sont alors considérées comme plus vulnérables face à la traite et aux discriminations. Pour autant, un certain nombre de pays européens, dont la France, n’attribue qu’à la marge l’asile ou des titres de séjour sur des motifs de persécution liés au genre.

 

Pour cette journée d’étude nous proposons de questionner et problématiser ce à quoi sont confrontées de manière spécifique les femmes, à la fois dans la migration, l’exil mais aussi dans leurs parcours et vécus sur le territoire d’accueil. Alors que l’actuelle réforme de l’asile accorde une place nouvelle à la détection de la vulnérabilité, qu’en est-il de celles liées au genre ? En quoi les violences ciblent-elles tout particulièrement les femmes ? Et quel est l’enjeu de leur reconnaitre un statut administratif au vue de ces (risques de) persécutions ? Existe-t-il aujourd’hui des dispositifs spécifiques pour dire (et entendre) ces souffrances ?

 

Lors de la première table ronde, il s’agira d’interroger et de documenter les épreuves auxquelles peuvent être confrontées les femmes, dans le pays d’origine mais également dans le pays d’accueil. Comment notamment ces femmes vivent la procédure de demande d’asile ? Au cours de cette matinée, nous ne perdrons pas de vue que ce sont des capacités importantes qui sont mobilisées pour faire face aux situations rencontrées.

 

Dans un second temps, nous mettrons en perspective ces parcours et ces trajectoires, et leur impact sur la santé mentale de ces personnes. Nous aborderons notamment l’accueil de ces souffrances à travers l’écoute et la construction du récit. Comment accompagner et soigner des femmes dans l’élaboration de leur récit quand il y a un vécu de violence sexuelle ? Enfin lors de la troisième table ronde nous discuterons, de manière pratique, comment accompagner et soigner ces femmes. Faut-il mettre en place des dispositifs spécifiques ?

 

Programme détaillé de la journée d'étude

S'inscrire à la journée d'étude

Lieu
Salle de conférence Canopé - 11 Avenue Général Champon 38000 Grenoble
Horaires
9h-17h
Date de début 06/10/2016
Date de fin 06/10/2016