Partager : Google+ Facebook Twitter del.icio.us

Qu'est-ce que l'asile ?

Nous proposons ici quelques définitions ainsi que quelques chiffres clés concernant les réfugiés et la demande d'asile dans le monde, en Europe et en France. L’État des lieux de l'asile en France et en Europe publié chaque année par Forum réfugiés-Cosi pourra vous fournir des statistiques plus précises ainsi qu'une analyse des tendances.

 

Pour de plus amples informations, nous vous conseillons de consulter les sites spécialisés tel que celui du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés ( HCR ) ou encore le rapport d'activité de l'Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides ( OFPRA ) pour la France.

Définitions

Apatride

Personne qu’aucun État ne considère comme son ressortissant en application de sa législation nationale. Autrement dit, c’est une personne qui ne possède aucune nationalité.

Demandeur d’asile

Personne ayant fuit son pays parce qu’elle y a subi des persécutions, ou craint d’en subir et qui est en quête d’une protection internationale et dont la demande de statut de réfugié n’a pas encore fait l’objet d’une décision définitive.

Si une personne demande l’asile en France, elle verra son dossier examiné par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) en 1ère instance et par la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) en 2de instance.

Déplacé

Personne ou groupe de personnes qui a été forcé de quitter son foyer ou son lieu de résidence habituel, notamment en raison d’un conflit armé, de situations de violence généralisée, de violations des droits de l’Homme ou de catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme ou pour en éviter les effets, et qui n’ont pas franchi de frontières internationalement reconnues.

Réfugié

Personne à qui un pays d’accueil accorde une protection en raison des risques de persécution qu’elle encourt dans son pays d’origine du fait de son appartenance à un groupe social ou ethnique, de sa religion, de sa nationalité ou de ses opinions politiques et ce en application de la convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

Réfugié réinstallé

Une personne reconnue comme réfugiée quitte son premier pays d’accueil et est légalement installée dans un autre pays qui l’accepte.

 

Quelques chiffres

Dans le monde

(Chiffres issus du rapport du Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés, Global Trends Forced displacement in 2015 .)

 

Selon le Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR), 65,3 millions de personnes étaient en situation de déplacement forcé en 2015. Le nombre de déplacés dans le monde correspond à peu près à la population française et il constituerait le 21ème pays le plus peuplé au monde.

Parmi les catégories de personnes en situation de déplacement forcé, on distingue :

Les réfugiés dont le nombre a été estimé à 21,3 millions en 2015. Les réfugiés sont principalement Syriens, Irakiens, Afghans et Somaliens.

Les déplacés internes au nombre de 40,8 millions sont principalement Colombiens, Syriens, et Irakiens.

Les demandeurs d’asile qui représentent 3,2 millions de personnes en attente d’une réponse à leur demande de protection.

Le HCR estime le nombre d’apatride à au moins 10 millions de personnes.

 

En Europe

(Chiffres issus du rapport Eurostat Demandeurs et primo-demandeurs d’asile par nationalité, âge et sexe. Données annuelles agrégées)

 

En 2015, en Europe 1 255 685 premières demandes d’asile ont été enregistrées dans les 28 États-membres de l’Union européenne, représentant une augmentation de 100% par rapport à 2014.

L’Allemagne reste la première destination des demandeurs d’asile avec  476 510 demandes devant la Hongrie, la Suède, l’Autriche, et l’Italie.

La France est le sixième pays d’accueil des demandeurs d’asile avec 75 750 demandes d’asile enregistrées en 2015.

 

En France

(Chiffres issus du rapport d’activité 2015 de l’Ofpra)

 

En 2015, le nombre de demandes d’asile a atteint un niveau record depuis 1989, en même temps que le taux de protection a connu une hausse importante.

La France a enregistré 80 075 requêtes en 2015 (incluant réexamens et mineurs accompagnant) contre 64 811 en 2014, l’évolution 2014-2015 est une hausse de 23,6% des demandes.

Ces chiffres sont à situer dans un contexte exceptionnel de déplacements de population dans le monde et en Europe.

La France passe du 12ème au 14ème rang européen si l’on rapporte le nombre de demandeurs d’asile à la population du pays.

 

 

10 principaux pays d’origine des demandeurs d’asile en France en 2015 (premières demandes)

 

Nationalité

1è Demandes  2015

(hors mineurs accompagnant)

1è Demandes 2014

(hors mineurs accompagnants)

Évolution 2014 – 2015
Soudan 5 091 1 793 +183,9%
Syrie 3 403 2 072 +64,2%
Kosovo 3 288 1 594 +96,9%
Bangladesh 3 071 2 425 +26,6%
Haïti 3 049 1 730 +76,2%
Rép. Dém. Congo 2 937 3 782 -22,3%
Chine 2 815 2 497 +12,7%
Albanie 2 245 1 944 +15,5%
Irak 2 145 606 +254%
Afghanistan 2 122 472 +349,6%

 

Le taux d’accord concernant les premières demandes s’élève en 2013 à 16,6 %. Le taux global de protection (OFPRA + CNDA) a légèrement progressé. Il se situe à 24,5 %, contre 21,7 % en 2012.

Au total, 11 428 personnes ont été placées sous la protection de l’OFPRA en 2013.