Le Mali est traditionnellement présenté au prisme d’une guerre asymétrique contre le terrorisme. Cette vision efface les dynamiques propres à la société malienne. Cette conférence vise à donner les clés de compréhension de la situation sécuritaire, politique, et des particularités culturelles et sociales afin de mieux appréhender les motifs des demandes d'asile reçues notamment en France (selon le rapport annuel publié par l’OFPRA, 3909 demandes ont été déposées par des ressortissants maliens en 2019).
Seront abordés les conflits fonciers et intercommunautaires, les groupes armés en présence, les particularités des trafics et des migrations sahéliennes, les revendications territoriales, la question religieuse. Cette conférence s'organise au moment même où le Mali s'interroge sur les conditions de la transition politique après le coup d’État militaire du 18 août. Nous verrons dans quel mesure les événements récents peuvent provoquer de possibles nouveaux exils.

La présentation d'une heure sera suivi d'un temps de réponses aux questions posées sur les plateformes Zoom ou facebook, modérées par les organisateurs.

 

Marie Allegret est consultante experte en gestion civile des crises sanitaires et transitions politiques, et fondatrice et présidente du GOPOV, l’observatoire des violences politiques.

 

Inscrivez-vous avant le mardi 6 octobre pour recevoir le lien.

S'inscrire gratuitement