Les personnes qui bénéficient d’une protection internationale (statut de réfugié, protection subsidiaire, apatridie) sont accompagnées par les équipes de l’association de manière globale, individuelle et personnalisée :

  • sur les aspects  sociaux et administratifs,
  • dans l’accès et le maintien dans le logement,
  • dans l’accès et le maintien dans une formation et dans l’emploi.

Depuis 2002, le programme Accelair Rhône leur apporte l’accompagnement global nécessaire pour sécuriser et rendre cohérent leur parcours d’intégration. Cet accompagnement, d’une durée de 24 mois, s’appuie sur un certain nombre de principes fondamentaux : l’accompagnement de tous les BPI, qu’ils soient hébergés dans le Dispositif National d’Accueil, ou qu’ils ne le soient pas, le travail partenarial, tant institutionnel qu’associatif, l’appui au droit commun, et la prise en compte de l’hétérogénéité du public, qui nécessite la personnalisation de notre accompagnement, loin de solutions standardisées ou uniformes.

En 2018

  • 1792
    ménages accompagnés
  • 721
    contrats de travail débutés
  • 930
    formations engagées

Depuis plus de 17 ans, ce sont donc plus de 10 800 adultes bénéficiaires d’une protection internationale qui ont été accompagnés, plus de 4 600 entrées en formation, plus de 4 500 contrats de travail signés, et plus de 3 400 baux signés, représentant plus 9 000 personnes logées.

Déploiement des programmes d’intégration

A l’initiative du SGAR et de la DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes, un travail de diagnostic a été conduit en 2015-2016 sur le territoire de la région afin d’envisager le déploiement de nouveaux programmes d’intégration. Ces diagnostics, participatifs, permettent non pas de transposer le programme Accelair Rhône, mais de l’adapter aux spécificités de chaque territoire.

Ainsi, à partir de 2017, Accelair Rhône devient, sur l’Auvergne et sur l’Ain, le PRIR (Programme Régional d’Intégration des Réfugiés). Se mettent alors en place un PRIR 63 dans le Puy-de-Dôme à partir de mars, un PRIR 03 dans l’Allier à partir de novembre, et un PRIR 01 dans l’Ain, par délégation à notre partenaire Alfa3a, également à partir de novembre. En 2018, à partir d’octobre, un nouveau PRIR est lancé sur le Cantal, basé à Aurillac.

De même, à l’initiative de la Préfecture de Haute-Garonne et de la DRJSCS Occitanie, Forum réfugiés-Cosi a conduit des diagnostics participatifs dans six départements de la région Occitanie (Ariège, Gard, Haute-Garonne, Hérault, Lot, Tarn et Garonne) de septembre 2017 à juin 2018.

Compte tenu des enjeux d’intégration relevés, Forum réfugiés-Cosi a alors répondu à une demande institutionnelle pour mettre en place le programme Accelair dans cinq départements pilotes selon le schéma suivant :

  • 1 programme départemental en Haute-Garonne ;
  • 1 programme départemental en Hérault ;
  • 1 programme interdépartemental couvrant l’Ariège, le Lot et le Tarn-et-Garonne qui permet de mutualiser les compétences et les moyens, éviter la polarisation des BPI vers les départements limitrophes et redynamiser les territoires.

Ainsi, en s’appuyant sur les principes Accelair, et sur des équipes formées et expertes, rompues aux enjeux de l’interculturalité, les plus-values des programmes d’intégration sont nombreuses :

  • vitesse d’accès à un logement, à un emploi, à une formation accrue,
  • meilleure connaissance des problématiques d’intégration,
  • meilleure cohérence des parcours et meilleure articulation partenariale.

Nos programmes

S'inscrire à notre newsletter S'inscrire